Baol TV
Retrouvez toute l'actualité en temps réel sur Baoltv.com, des articles thématiques. Actualités politique, people, international, sports, etc...

ANNONCE

LEGGE FLUSSI 2019 ITALIE : 18 000 VISAS POUR LE TRAVAIL SAISONNIER.

ANNONCE

Il a été publié au Journal officiel n. 84 du 9 avril 2019, la loi du 12 mars 2019 fixant les quotas de travailleurs étrangers « LEGGE FLUSSI 2019 » qui, pour l’année 2019, peuvent entrer en Italie pour travailler exclusivement dans le secteur saisonnier: agriculture et tourisme. Comme en 2018, le décret fixe un quota maximal d’admission de 30 850 unités, dont 18 000 sont réservées aux entrées pour des raisons de travail saisonnier.

Comme chaque année, les 12 850 unités restantes sont dans une certaine mesure réservées à l’entrée de travailleurs appartenant à certaines catégories (travailleurs d’origine italienne, travailleurs indépendants, travailleurs ayant suivi une formation à l’étranger conformément à l’article 23 du traité sur l’immigration) et, pour la partie restante, réservée aux conversions d’autres types de permis de séjour comme ceux des étudiants pour travail dépendants ou autonomes.

Une précision très importante à faire est que cette loi pour les flux des travailleurs étrangers est différente d’une régularisation des sans-papiers présents en Italie. La loi est claire, elle est destinée exclusivement aux travailleurs non-communautaires se trouvant à l’étranger et dans certains pays qui ont des accords avec l’Italie et coopératifs dans la réadmission de leurs citoyens expulsés. Le Ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini avait émis des doutes sur le Sénégal mais finalement notre pays est inscrit sur la liste.

Le Pakistan est cette année rayée des pays bénéficiaires du « LEGGE FLUSSI 2019. Les ressortissants sénégalais sans signalement de présence irrégulière en Italie durant les 5 dernières années font partie du lot ci-dessous:

(Albania, Algeria, Bosnia-Herzegovina, Corea (Repubblica di Corea), Costa d’Avorio, Egitto, El Salvador, Etiopia, Macedonia, Filippine, Gambia, Ghana, Giappone, India, Kosovo, Mali, Marocco, Mauritius, Moldova, Montenegro, Niger, Nigeria, Senegal, Serbia, Sri Lanka, Sudan, Tunisia, Ucraina).

La présence à l’étranger est un critère obligatoire et nos concitoyens se trouvant déjà sur le territoire italien tentés de profiter de cette loi pour régulariser leur situation doivent savoir aussi que le passage à l’ambassade d’Italie pour le visa de travail saisonnier est obligatoire et le risque de se voir refuser la délivrance du visa du fait de leur présence irrégulière existe vraiment.

Pour terminer rappelons aussi que les demandes d’autorisation seront uniquement présentées par les employeurs agricoles ou touristiques à partir du 24/04/2019 et le quota réservé est seulement de 18000 unités pour tous les pays admis. Il ne reste plus qu’à courir pour la chasse aux employeurs tout en évitant les truands très prospères dans le secteur.

Listen to « LEGGE FLUSSI 2019 » on Spreaker.

bayediouf@gmail.com

ANNONCE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Vous pourriez aussi aimer

ANNONCE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez En savoir plus