Baol TV
Retrouvez toute l'actualité en temps réel sur Baoltv.com, des articles thématiques. Actualités politique, people, international, sports, etc...

ANNONCE

Serigne Mouhamadou Bachir « L’intellectuel et homme de culture. »

ANNONCE

L’intellectuel et homme de culture.

Vingt ans durant, Serigne Mouhamadou Bachir a côtoyé Cheikhoul Khadim. Cette proximité nous a valus l’un des plus grands ouvrages des plus précis du fondateur du Mouridisme. Les Musulmans du Monde lui doivent la réhabilitation de porokhane demeure de sa Sainte Grande mère Mame Mariama Bousso.

Fils de Sokhna Mame Diop, petite fille de Serigne Makhtar Ndoumbé Diop, Mouhamadou Al Bachir est né à Koki. Sa naissance annonce à Cheikhoul Khadim lui laissa dire:  »Donnons lui le nom du prophète Mohammad psl qui symbolise la joie ( El Bachir) psl. C’est la preuve que nous pouvons beaucoup de joie en accomplissant la volonté de Dieu ».

Ayant débuté ses études coraniques à Koki, Cheikhoul Khadim lui retrouva 7 ans plus tard et poursuivra son éducation de ses propres mains. Cette faveur à Serigne Mouhamadou Bachir lui a donné l’occasion de côtoyer et de vivre à côté du Cheikh et de pouvoir faire une production littéraire extraordinaire:  »Minal Bakhil Khadim » il est considéré comme le biographe de Serigne Touba Khadim Rassoul.

Son ouvrage de 520 pages comporte la partie historique retraçant la vie du Serigne Touba Khadim Rassoul. Et une partie Mystique ou il essaye de suivre l’évolution spirituelle et mystique de ce dernier.

À la disparition de Cheikhoul Khadim il fut au service des deux premiers Khalifs des Mourides. Il s’adonna par ailleurs à l’agriculture, notamment dans ses vastes champs de Tip non loin de Mbacke.

La communauté Mouride doit à Serigne Mouhamadou Bachir Mbacke Cheikhoul Khadim la commémoration du Magal de Porokhane consacrant Mame Mariama Bousso voisine de Dieu et Sainte Mère de Serigne Touba Khadim Rassoul.

Effet, C’est un de ses disciples qui découvrit la mausolée de la Sainte Mère.

À la beauté légendaire Serigne Mouhamadou Bachir etait un homme de grande culture, jouissant d’une reconnaissance de unanimes et toujours près à défendre la cause des faibles.

Serigne Mouhamadou Bachir Mbacke Cheikhoul Khadim quitta ce bas monde en 1966 qu’Allah nous gratifie le baraka de ce vénèré guide Amin.

ANNONCE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Vous pourriez aussi aimer

ANNONCE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Acceptez En savoir plus